Urbanisme et démocratie

association de quartier

vous êtes ici : accueil du site - Les dossiers d’Udé ! - Aménagements - Couverture du périphérique : propositions du collectif MPV

Couverture du périphérique : propositions du collectif MPV


le 16 mars 2006

Monsieur le Maire,

Lors de sa réunion constitutive, qui s’est tenue le 2 mars 2006, le collectif “MPV” - pour Malakoff, Paris et Vanves -, réunissant des associations citoyennes des trois communes, a exprimé des revendications concernant les aménagements de la future couverture du périphérique Porte de Vanves.

Comme cet aménagement doit permettre le développement des liens entre nos communes, entre leurs habitants, le collectif émet le vœu que la prochaine réunion de concertation programmée par la Mairie du 14ème arrondissement, précisément sur ce sujet s’organise en association avec les élus des villes de Malakoff et de Vanves, en la présence d’acteurs concernés de la vie locale.

À cette occasion, le collectif « MPV » souhaite que soient évoquées les suites apportées aux précédentes réunions de concertation et que soit présenté l’état actuel d’avancement du projet.

Cette réunion pourrait être également l’occasion d’examiner les revendications du collectif, telles qu’elles sont détaillées dans l’annexe du présent courrier.

Dans cette perspective, nous vous prions de bien vouloir nous indiquer si cette requête retient votre approbation et, dans la positive, de nous indiquer à quelle date cette réunion pourrait être envisagée.

Avec nos remerciements, veuillez croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de notre considération distinguée.

Annexes

Les propositions du Collectif “MPV”

Les associations parties prenantes du collectif “MPV” pensent que les habitants ont tout à gagner à une coopération étroite entre les communes de part et d’autre du périphérique : transports, cadre de vie, convivialité... Dans cet esprit, le collectif “MPV” souhaite que, lors de la prochaine réunion de concertation sur la couverture du périphérique, soient discutées avec les élus des trois communes de Malakoff, Paris et Vanves les propositions suivantes.

  • La désignation de la future sortie du périphérique (rue Julia Bartet)
    Sachant que l’actuelle sortie “Porte de Vanves” n’existera plus dans le futur aménagement, le collectif propose que la sortie située à l’angle de la rue Julia Bartet soit (re)baptisée et qu’elle prenne le nom de “Porte de Malakoff” ou de “Porte de Vanves - Malakoff”.
    Ce choix prendrait acte du fait que la désignation “Porte de Vanves” est à la fois une anomalie historique et une aberration en termes de déplacements, puisque la commune limitrophe n’est pas Vanves mais Malakoff (depuis 1883).
  • Les aménagements sur le futur jardin public de la dalle centrale
    Le collectif souhaiterait que soit étudiées les propositions suivantes.
    La conception d’un jardin à thème culturel et éducatif d’expression citoyenne avec un parcours artistique et muséographique extérieur identifié, pour devenir un lieu d’expressions contemporaines et de communications actives entre et pour les trois communes. Ce jardin populaire pourrait devenir le lieu d’expositions artistiques (œuvres de type sculpture de pierres, statuaires plus ou moins monumentales), techniques et scientifiques pour parcours de sensibilisations ou d’apports éducatifs sur des sujets d’intérêts généraux - sur l’écologie ou la qualité de l’air par exemple ou d’évènements festifs en liens avec le sport, l’histoire, le passé commun aux trois municipalités, en liens avec la nature (idée d’un labyrinthe végétal), les arts de vivre, les découvertes curieuses... et pour des manifestations exceptionnelles de cheminements populaires.
    Il est proposé d’y situer une “réplique de la Tour de Malakoff”, du nom du parc de loisir où venaient se divertir des centaines de Parisiens au milieu du 19ème siècle et qui se situait à 50 mètres de l’actuel périphérique sur la commune de Malakoff.
    Une proposition complémentaire consisterait à édifier une structure artificielle d’escalade. Cette activité de plein air à la fois ludique et sportive serait accessible en libre-service. Cela existe dans de nombreux espaces publics. Pour des questions de sécurité, des blocs d’escalade, ne dépassant pas 3 mètres pourraient être envisagés. Cette structure pourrait devenir “la Tour d’escalade”.
    Enfin, il apparaîtrait pertinent de prévoir un terrain de boules pour les riverains et des aires de sport d’accès libre pour les adolescents.
  • La conception d’un espace « multi-fonctions » d’expressions artistiques et sociales dans le bâtiment adossé à la ligne de chemin de fer
    Ce nouvel espace pourrait être conçu comme une prolongation couverte et architecturale de l’aménagement extérieur. Plutôt que de prévoir une seule destination au futur édifice adossé à la ligne ferroviaire, il est proposé d’y intégrer les services suivants, utiles et qui créent du lien :
    • 1 - Un lieu de restauration notamment pour les étudiants et leurs professeurs (Université, Ecole de l’INSEE...) ;
    • 2 - d’artistes ou d’amateurs (chanteurs, comédiens, musiciens, peintres, graphistes etc.. ) ;
    • 3 - Un espace de découvertes de la banlieue Sud (expositions, guides du patrimoine, itinéraires de visites, programmation de conférences, salle de projection pour cinéma et audiovisuel et représentations éventuelles de spectacles vivants (avec hauteur de plafond suffisante...) ;
    • 4 - Des salles des réunions pour les associations des trois communes.
  • L’accessibilité des espaces aux personnes à mobilité réduite et la restructuration des circulations douces
    Il est apparu important pour le collectif que, compte tenu des différents dénivelés du futur aménagement, soit garantie l’accessibilité des personnes à mobilité réduite aux différents espaces.
    Par ailleurs, il est préconisé une rénovation de la coulée verte et la mise en place de deux pistes cyclables radiales partant du tracé de la “coulée verte” pour aller, l’une vers Vanves centre via le Bd A. Pinard et la rue Jean Bleuzen et l’autre vers Malakoff centre.
    Enfin, il semble pertinent qu’une “maison roue libre” (ou “vélo en libre service”) soit construite pour être située à proximité du tramway et des stations de métro (Malakoff Etienne Dolet et/ou Porte de Vanves).
Urbanisme & démocratie accueil
Urbanisme & démocratie dossiers
Urbanisme & démocratie rendez-vous
Urbanisme & démocratie à propos du site | espace privé